ENVIRONNEMENT

Comment mieux gérer les ressources ?

Comment améliorer la gestion des ressources ?

Toute la filière du Bâtiment et de la Construction est engagée pour une meilleure gestion des ressources matérielles et la valorisation des déchets issus de ses activités. Ces mesures doivent permettre de réduire l’impact environnemental de toute la filière. Explications.

Le secteur du bâtiment, comme de nombreux autres, a son rôle à jouer pour contribuer à la transition énergétique. En particulier, sa consommation de matières premières et marchandises est conséquente, pour de la construction, la rénovation ou la démolition de constructions. Certaines matières premières sont limitées, et les stocks ne se reconstituent plus aussi vite que par le passé. Comment améliorer concrètement la gestion de vos ressources ? Explications.

__________________

1 / L’économie circulaire, une solution pour produire de manière durable et répondre aux besoins du secteur

__________________

L’économie circulaire est une solution concrète à l’épuisement de certains stocks de marchandise, afin de limiter les ruptures de stock et répondre aux besoins de construction. L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant le gaspillage des ressources et la production des déchets. Il s’agit de passer d’une société du tout jetable à un modèle économique circulaire.

L’économie circulaire est fondée sur plusieurs principes majeurs :

·         L’approvisionnement durable

·         L’écoconception

·         L’écologie industrielle et territoriale

·         L’économie de la fonctionnalité

·         La consommation responsable

·         L’allongement de la durée d’usage

·         L’amélioration du recyclage des déchets

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, votée le 10 février 2020, en fait l’une de ses priorités majeures. Par ailleurs, elle fixe d’autres ultimatums exigeants, tels que la fin du plastique jetable en 2040, ou l’interdiction d’éliminer les invendus non alimentaires. Toute la filière produit de nombreux efforts pour parvenir à cet objectif, et créer un écosystème de production global plus vertueux

__________________

2/ La gestion des déchets et l’utilisation de matériaux renouvelables sont au cœur des préoccupations

__________________

La gestion des déchets est un sujet majeur pour permettre leur valorisation. Cette question a fait l’objet d’un travail commun, en décembre 2018, auprès de 14 organisations dont la CAPEB, la FEDEREC, la AIMCC ou l’UNICEM. Toute la filière s’est engagée en faveur de :

·         Une meilleure traçabilité des déchets

·         Un maillage territorial des points de collecte

·         Le développement des filières de recyclage et de valorisation

·         La réduction des dépôts sauvages

Aussi, elle accentue ses efforts sur l’utilisation de matériaux bio sourcés pour la construction ou la rénovation des bâtiments.

Enfin, la gestion des déchets dangereux fait désormais l’objet d’un traitement approfondi. La planification de leur gestion est organisée au niveau régional, au sein des Plans régionaux de prévention et de gestion des déchets (PRGGD). La priorité est donnée à la prévention pour limiter l’utilisation de matières dangereuses, au profit de produits éco labellisés.

Les maîtres d’ouvrages publics, privés mais également les maîtres d’œuvres poursuivent leurs efforts en faveur de l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments, et du cycle de vie des marchandises utilisées. A terme, leur objectif est de mobiliser la maitrise d’ouvrage sur l’optimisation des consommations des bâtiments performants ; la définition d’une méthode pour l’accompagner dans l’instrumentation de ses opérations ; et la sensibiliser à l’importance de la dimension humaine dans le suivi de la performance énergétique.

La Mégatrend Environnement : qu’est-ce que cela implique pour Batimat ?

Pour la prochaine édition, les équipes de Batimat vont co-construire avec leurs partenaires exposants des parcours de visite, des programmes de conférences, des ateliers, des démonstrations, et des espaces spécifiques autour des 5 Méga Trends identifiées en 2019.

L’objectif ? Proposer une expérience optimale pour tous les participants, afin que chacun trouve les réponses à ses questions et les solutions à ses besoins.

Entre temps ? Les acteurs de la construction ne s’arrêtent pas d’innover entre deux éditions, et Batimat non plus. En attendant l’édition 2021, vous pourrez découvrir avec nous les tendances qui se concrétisent d’ici notre prochain rendez-vous :

Sur le blog de Batimat

Sur les réseaux sociaux

Lors de conférences et séminaires organisées en co-construction avec nos partenaires

A l’occasion des tables rondes digitales organisées chaque mois