MÉTIERS

Comment développer le savoir-faire ?

Recrutement : Comment enrichir vos compétences et votre savoir-faire dans la Construction ?

La gestion des recrutements, des compétences, la préservation et la transmission du savoir-faire est un sujet clé pour les entreprises de la Construction. Le secteur rencontre des difficultés structurelles depuis plusieurs années. 

Certains secteurs économiques sont au cœur d’un grand paradoxe : alors que le marché de l’emploi demeure sinistré à l’échelle nationale, avec plus de 9% de la population active au chômage, de nombreuses entreprises de la Construction ne parviennent pas à recruter. En 2019, la part des projets de recrutement prévus difficiles a augmenté de 5,7 points par rapport à 2018, pour atteindre plus de 50%, un record depuis 2010. Comment préserver le savoir-faire d’une entreprise et assurer une bonne gestion des compétences ? Explications.

__________________

1 / La révolution technologique bouleverse les besoins des entreprises de la Construction

__________________

Le secteur de la Construction est à l’origine de nombreuses innovations depuis 2015. Depuis ce jour, la quantité de start up a considérablement augmenté au sein du secteur. 

Trois grandes formes d’innovations ont vu le jour :

Le développement des outils de digitalisation et de collaboration

L’apparition de nouveaux procédés de construction et des matériaux innovants

Le déploiement de nouvelles solutions technologiques pour la construction des bâtiments

Ces bouleversements majeurs nécessitent de repenser l’architecture des compétences. D’après une étude du cabinet PwC, à l’échelle des villes, les bâtiments et l’urbanisme concernent 10% des projets numériques. 38% des professionnels de la Construction y voient de nouvelles opportunités business. En conséquence, 45% d’entre eux se préparent à une montée en compétences. Aussi, on estime qu’environ 40% des entreprises du secteur n’ont aucune compétence internalisée dans le numérique !

Les entreprises de la Construction doivent travailler main dans la main avec les instituts de formation afin d’adapter les enseignements et les apprentissages aux mutations du marché. Il en va de la compétitivité globale du secteur et des perspectives de carrière des jeunes entrants sur le marché du travail. 

__________________

2/ La révolution technologique apporte aussi son lot de bonnes nouvelles pour le secteur de la Construction

__________________

La révolution technologique est un accélérateur de tendances. Par exemple, les objets connectés (IoT) collectent des données en temps réel et s’insèrent sur des thématiques variées : sécurité, performance énergétique, etc. De nombreuses entreprises voient dans l’innovation un moyen pour restreindre la quantité d’accidents du travail. Par exemple, les objets connectés déployés sur les chantiers exploitent les données de géolocalisation pour déterminer les zones de dangers et la position des travailleurs vis-à-vis de celles-ci.

Aussi, l’impression de semelles connectées ou la création d’exosquelettes protègent les salariés face aux risques de troubles musculo squelettiques (TMS). 

Et ce n’est pas tout ! On estime que le développement exponentiel de l’intelligence artificielle permettra une meilleure analyse des risques en temps réel, une prise en charge des taches manuelles les plus dangereuses par un robot collaboratif ou la possibilité de communiquer plus facilement avec les usagers de certaines infrastructures.

La Mégatrend Métiers : qu’est-ce que cela implique pour Batimat ?

Pour la prochaine édition, les équipes de Batimat vont co-construire avec leurs partenaires exposants des parcours de visite, des programmes de conférences, des ateliers, des démonstrations, et des espaces spécifiques autour des 5 Méga Trends identifiées en 2019.

L’objectif ? Proposer une expérience optimale pour tous les participants, afin que chacun trouve les réponses à ses questions et les solutions à ses besoins.

Entre temps ? Les acteurs de la construction ne s’arrêtent pas d’innover entre deux éditions, et Batimat non plus. En attendant l’édition 2021, vous pourrez découvrir avec nous les tendances qui se concrétisent d’ici notre prochain rendez-vous :

Sur le blog de Batimat

Sur les réseaux sociaux

Lors de conférences et séminaires organisées en co-construction avec nos partenaires

A l’occasion des tables rondes digitales organisées chaque mois